Et chez vous, comment ça se passe ?

Quelques semaines après une rentrée universitaire très bouleversée, il nous a paru intéressant de dresser une courte cartographie des choix faits par les établissements pour s’adapter. Les membres du Conseil d’administration de l’ARCES ont joué le jeu.

Présentiel, distanciel, hybride ? Des choix très hétérogènes

  • Sans conteste les formules hybrides (mêlant présentiel et cours à distance) ont été privilégiées pour les rentrées des étudiants de 2ème année et plus. 
  • Les nouveaux étudiants bénéficient de cours en présentiel dans 60% des établissements interrogés.
  • Les autres établissements ont proposé un mix entre présentiel et enseignements à distance.

Une rentrée sous le signe de l’innovation

Cette rentrée atypique a été l’occasion d’innover dans certains établissements :
  • Une rentrée virtuelle à Grenoble Ecole de Management : les 700 étudiants de première année du Programme Grande Ecole (PGE) ont été conviés à
    un grand rendez-vous virtuel. Avec au programme : rencontre avec la Direction des programmes de l’Ecole, premiers contacts avec leur promotion et démarrage du défi de la rentrée 2020 construit autour d’un Escape game virtuel. L’occasion a été donnée aux étudiantes et étudiants de réfléchir sur « l’image que je communique dans le monde virtuel via mon avatar ». 
  • Le dispositif Tous connectés à Lyon 1 a été déployé dans l’objectif d’assurer la continuité pédagogique et l’égalité des chances :
    • Après l’équipement de tous les enseignants, des mesures d’aides exceptionnelles permettent de soutenir financièrement les étudiantes et les étudiants dans l’acquisition de matériel informatique pour pouvoir suivre les enseignements à distance ;
    • Comme dans beaucoup d’établissements, des pages dédiées au suivi des protocoles et mesures sanitaires ont été ajoutées sur le site de l’Université.
  • Une vidéo sur la vie de campus chez CY Cergy Paris Université a permis de pallier l’annulation de l’événement d’accueil des étudiants.

Oui aux assos, non aux événements étudiants

  • Les associations sont autorisées à fonctionner dans tous les établissements avec, dans 61,5% des cas, des restrictions ou des règles plus strictes à respecter (hors mesures sanitaires).
  • Seuls deux établissements autorisent l’organisation d’événements étudiants. Partout ailleurs, ils sont interdits.

Du côté de la com’, des décisions plus hétérogènes 

  • 1 établissement sur deux a maintenu, totalement ou partiellement, les événements étudiants organisés par l’établissement avec une organisation adaptée.  
  • Certains établissements, à l’image de Toulouse INP ou l'UCO, travaillent sur le développement de plateformes virtuelles afin de pouvoir organiser des événements à distance comme les Journées Portes Ouvertes, forums entreprise, congrès, etc.
  • La moitié des établissements interrogés dit réfléchir à faire évoluer la communication étudiante, pour faire face au contexte sanitaire.
Enquête réalisée du 22 au 24 septembre 2020 auprès des 15 membres du Conseil d'administration de l'ARCES - Résultats complets sur demande 

Les initiatives sont nombreuses. Et nous ne doutons pas que nous avons tous plein de bonnes idées à partager sur le sujet ! Rendez-vous dès maintenant sur MaCommunautéArces pour prolonger tous ensemble les échanges.

Prochains Évènements