Une expérience inédite à la frontière des mondes académiques, scientifiques et socio-économiques pour « faire de l’innovation plutôt que d’en parler ». Joanna Robic, Responsable du pôle communication de l’université Bretagne Loire, nous présente cette initiative à laquelle son établissement est fortement associé.  
Qu’est ce que les « 360 possibles » ?

Plus qu’un événement, « 360 possibles » constitue une dynamique boostée toute l’année par ses initiateurs, l’équipe d’agence de développement économique BDI, pour Bretagne Développement Innovation, et en particulier son « inventeur » Ronan Dollé.
Concrètement, depuis 4 ans, BDI invite les acteurs du territoire et au-delà, quelque soit leur profil à mettre en commun des (nouvelles) méthodes et outils et tendances, illustrés par des cas pratiques pour se ressourcer, favoriser l’innovation sous toutes ses formes et faciliter son travail quotidien, seul-e, avec et pour les autres. Cela se traduit par des ateliers ponctuels au fil de l’eau et selon les opportunités de rencontres, ainsi que par un grand rendez-vous annuel sur deux jours.
 
En quoi consiste « l’événement » ? Pourquoi est-il novateur ?

Largement ouvert et gratuit, cet évènement a pour ligne éditoriale de « faire de l’innovation plutôt que d’en parler ». Il propose donc à la fois des conférences, des retours d’expériences, des ateliers pratiques, pour découvrir et tester des outils et des méthodes, immédiatement transposables dans son projet ou dans son organisation. Il réunit chaque année près de 1100 participants dont 60% d’entreprises.
Si cet événement peut sembler « classique » en terme de format, l’équipe d’organisation et les intervenants qu’elle accompagne revisitent les codes des salons pros par le rythme et l’authentique fonctionnement collaboratif proposés. En cohérence avec cet esprit, le choix du lieu ne doit rien au hasard : 360 possibles se vit dans un espace « agile ». 
 
Pourquoi l’Université Bretagne Loire a-t-elle choisi d’être partenaire?

L’Université Bretagne Loire est un partenaire naturel de BDI puisque nous partageons des objectifs de lisibilité, d’attractivité, d’effet de synergie par et pour notre territoire. Plus précisément, pour 360 possibles, notre implication évolue au fil du temps. L'enjeu consiste à favoriser la rencontre avec des intervenant-es issu-es de l'enseignement supérieur et de la recherche et de promouvoir ce rendez-vous foisonnant auprès des étudiant-es, enseignant-es, chercheur-es et personnels d'accompagnement de l'ensemble des établissements de Bretagne et Pays de la Loire. Autrement dit, nous nous engageons à promouvoir  360 possibles car nous croyons en son utilité et sa valeur ajoutée et nous y participons aussi pour valoriser l’ESR, ses femmes et des hommes à potentiel innovant. 360 possibles contribue au décloisonnement entre les mondes académiques, scientifiques et socio-économiques.
 
Le colloque 2018 de l’Arces porte sur la communication interne. En quoi cet événement est-il inspirant dans ce domaine ? 

360 possibles permet de s’ouvrir l’esprit, d’être sensibilisé à de nouvelles méthodologies, de développer sa culture de l’innovation. Design-thinking, créativité, techniques de facilitation, outils collaboratifs, nouvelles tendances en termes de management RH, management de l’innovation, gestion de projets,… sont illustrés  à travers des ateliers, des master class, des conférences, des reboot camp qui permettent de les tester. 

Plus particulièrement, le fil conducteur 2017 portait sur la passion au travail et le rôle déterminant de l’humain et du management dans sa transmission, source d’inspiration en matière de communication interne.
Il s’agit de tester des méthodes, directement applicables, pratiques et souvent ludiques. Par exemple, identifier d’autres instruments de co-création dans l’ère du post-post-it ou encore découvrir les principes de coopération à travers la fabrication d’un objet simple, ou aussi faciliter l’engagement d’un collectif grâce à un jeu de carte ou un pas de danse.


L’accompagnement de l’évolution des lieux de travail peut être également un sujet à approfondir. Comment optimiser les espaces de travail ? Comment l’ergonomie et la fonctionnalité des objets contribuent au bien-être et peuvent soutenir la cohésion des équipes ? Comment maintenir la relation dans des situations de télé-travail ou de réunions animées en visio-conférences ?
 
EN SAVOIR PLUS SUR LES 360 POSSIBLES

Prochains Évènements